HISTOIRES

CROISÉES

UNE COMPRÉHENSION POINTUE DES RISQUES DE L’ENTREPRISE

Ancré dans la vallée du Grésivaudan, au coeur des Alpes, Didier Dupont accompagne les industriels à travers les diverses activités de son entreprise, PDG Tech. Pour l’accompagner, il a choisi Hervé Pradourat, agent d’assurance de Generali. Retour sur dix-huit ans de collaboration.

Afin d’offrir à ses clients un accompagnement au plus près de leurs besoins, Didier Dupont a su créer une structure à taille humaine associant ressources et compétences autour de différents pôles. Rompue aux spécificités de l’industrie lourde, son entreprise propose des solutions clés en main à l’international, incluant conseil en industrie, gestion de projet, conception d’équipements, fabrication, montage ou maintenance. Un panel d’activités qui nécessite une couverture irréprochable, tant pour l’entreprise que pour ses clients.

Une relation au long cours

Depuis dix-huit ans, Hervé Pradourat est le partenaire de Didier Dupont pour assurer l’entreprise PDG Tech. Son rôle ? Gérer les risques et participer à la simplification des processus pour plus de sécurité. Grâce à sa compréhension du langage industriel, de l’ADN et de la singularité de son client, l’assureur écoute, comprend puis traduit chaque problématique en solution, sans jargon et sans encombrer Didier de détails. Au point qu’il est aujourd’hui associé à chaque nouveau projet dès ses prémices, y compris dans la création de nouvelles sociétés. « Il est force de conseils et de propositions », confirme le chef d’entreprise. « Lorsque nous sommes dans l’action, il sait mettre en place les garde-fous nécessaires. Il assure la simplicité et la souplesse des démarches tout en me déchargeant d’une partie technique assurantielle qui ne m’intéresse pas. »

Une rencontre humaine

Si leur rencontre a eu lieu sur un autre projet, les douze ans d’accompagnement qui ont suivi ont profondément lié les deux hommes. « J’ai compris comment il fonctionnait et ce que je pouvais lui apporter », précise Hervé. Les années suivantes l’ont prouvé, et la proximité géographique n’a fait que renforcer leur relation : seuls trois kilomètres séparent l’assureur de l’assuré. Combinant habilement sa connaissance du secteur industriel, du territoire et du fonctionnement de son client, Hervé se tient prêt à agir en toute discrétion. « Voir mon interlocuteur m’aide à mieux le comprendre ; me déplacer dans ses structures me permet de bien identifier les risques et m’implique dans ses projets », explique-t-il. « Didier a le réflexe de faire appel à moi dès qu’il en ressent le besoin. Nous travaillons dans la sérénité et en confiance. » Un avis partagé par le chef d’entreprise. « Fluidité, plaisir et efficience », résume-t-il. « Pourvu que ça dure encore longtemps. »



LA VALEUR AJOUTÉE D’UN BON CONSEIL

Identifier les risques qui peuvent toucher une entreprise, ce n’est pas comme assurer une habitation ou une voiture. L’agent général doit se déplacer dans les locaux de la société, comprendre les rouages et les spécificités de l’activité, échanger avec les dirigeants pour établir un diagnostic des risques et de leurs besoins et conseiller les garanties adéquates. Ainsi H. Pradourat doit bien évaluer les risques liés à l’expansion de PDG Tech. En période de diversification, il faut attirer l’attention des dirigeants sur les nouveaux risques qu’ils peuvent encourir et les amener à adopter une véritable politique de risk management. Bien assurer des risques complexes est un métier d’expérience qui ne s’improvise pas!