HISTOIRES

CROISÉES

ASSURER UNE DYNAMIQUE D’INNOVATION ET DE CROISSANCE

Créé en 2005 et situé à Illkirch-Graffenstaden en Alsace, le laboratoire français BIOSYNEX est en pleine expansion. Une croissance supervisée sur le plan financier par Elie Fraenckel et accompagnée en gestion des risques par Claude Casterot, agent général de Generali.

Créé en 2005 et situé à Illkirch-Graffenstaden en Alsace, le laboratoire français BIOSYNEX conçoit, fabrique et distribue des Tests de Diagnostic Rapide (TDR) dans différents domaines médicaux (angine, grossesse, VIH, etc.) et destinés à un accès libre en pharmacie ou à un usage hospitalier. Cet acteur majeur de la santé publique, leader sur le marché des TDR en France, compte plus de 180 collaborateurs.

L’accompagnement d’une croissance hors normes

Le leadership de l’entreprise se confirme avec une croissance impressionnante qui s’est accélérée depuis l’apparition de la Covid-19. « Notre chiffre d’affaires est passé de 35 millions pour l’année 2019à 44 millions d’euros à fin juin 2020 », explique Elie Fraenckel, directeur financier de Biosynex. Cette croissance formidable génère ses propres risques et demande aux dirigeants une adaptation stratégique dans l‘urgence permanente. La société vient, par exemple, d’acquérir une branche d’activité spécialisée dans la distribution de thermomètres. Elle a également recruté plus de 50 personnes et prévoit de relocaliser une partie de sa production de Chine en Alsace avec le soutien de la région Grand Est. Face à une telle dynamique de croissance, le temps manque pour être vigilant quant aux risques et aux démarches nécessaires pour préserver l’outil de travail et le capital humain. C’est justement dans ces périodes clés et face à ces difficultés que l’accompagnement de Claude Casterot, spécialisé en risques d’entreprises, est une aide précieuse. « M. Casterot nous accompagne depuis 13 ans et nous a permis d’avoir des garanties adaptées à notre développement rapide », explique le directeur financier.

Des compétences à la confiance

« Nous apprécions l’accompagnement de M. Casterot car il est plurisciplinaire : règlementation, sécurité des bâtiments, process industriels… », détaille Elie Fraenckel. Autant d’atouts nécessaires aux défis passés, comme l’ouverture du capital de la société en bourse en 2011, mais aussi aux challenges actuels de relocalisation et d’ouverture sur le marché Nord-américain. « L’ouverture à l’international demande en effet des compétences particulières nous permettant d’adapter les contrats aux lois et réglementations locales », explique l’agent général. De son côté, Elie est à l’écoute des conseils de Claude. Autant d’étapes et de compétences particulières qui ont construit la relation professionnelle de confiance qui unit les deux hommes.



LA VALEUR AJOUTÉE D’UN BON CONSEIL

Identifier les risques professionnels est un prérequis indispensable. C’est pourquoi l’agent général doit se positionner en risk manager. Il doit être force de proposition et facilitateur. Se rendre dans les locaux de l’entreprise, comprendre les processus, les enjeux, échanger avec les dirigeants et aussi les collaborateurs, pour partager les expériences et proposer des solutions sont des postures indispensables pour être au plus près de son client et diffuser une culture du risk management. S’il faut recommander un seul outil, pas de doute, c’est la cartographie des risques. Bien assurer est un métier qui ne s’improvise pas !